Face à l’injustice

Aujourd’hui un article que l’on pourrait qualifié de fond. Un article sur ces interrogations qui parfois me traversent et dont je ne sais pas trop quoi faire, il faut bien l’avouer.

Ceux qui me connaissent savent bien que chez moi la gestion des émotions est parfois compliquée. Ceux qui n’ont pas l’iiiiimense plaisir de m’avoir déjà rencontré, rassurez-vous, vous ne perdez pas au change, je suis parfois ingérable.

Bref, aujourd’hui, je voulais parler d’injustice.

La Vie (avec un grand V) est injuste par définition, je le sais bien. C’est un fait. On ne nait pas tous égaux et on choisit pas les trottoirs de Manille, de Paris ou d’Alger pour apprendre à marcher. C’est révoltant, mais c’est ainsi. Et j’ai depuis longtemps compris que je ne pourrais rien contre toute la misère du monde.

Alors à mon petit niveau, j’essaye tant que faire se peut, d’être citoyenne, d’aider mon prochain. Même si depuis quelques temps les circonstances de ma vie m’ont obligé à me recentrer sur mon nombril. Je sais bien que ça ne durera pas, et que je m’ouvrirai de nouveau aux autres un jour. Enfin j’espère.

En attendant, j’essaie donc d’être vertueuse au sein de la société dans laquelle je vis. Je trie mes déchets. J’attend sagement mon tour à la caisse du supermarché. J’aide mes voisins et mes amis. Je respecte les limitations de vitesse la plus part du temps. Non par peur du gendarme, mais plutôt par respect de la règle. J’essaye d’être tolérante et bienveillante. Je mets mon masque même si je ne suis pas toujours complètement convaincu de son efficacité.

Je vais être claire, parfois le cadre de la vie en société, de ce qui se fait, ne se fait pas, me pèse terriblement. Je me rebelle. Je rue dans les brancards. Je roule trop vite, je mange 3 gâteaux à la place d’un seul er juste avant le dîner. Je bois trop de Mojito et je dis et je fais des bêtises… Comme tout le monde non ?

Non ? bon ok, ok, y a que moi… J’assume.

Du coup, face aux incivilités, au non respect des règles, à l’irrespect, je suis parfois plutôt réactive. Je vais pas aller casser la gueule au mec qui geste son mégot par la fenêtre (quoique), mais je peux prendre la défense de la caissière que la cliente acariâtre agresse, alors que personne ne m’a rien demandé..

Si en plus ces d’incivilités me concernent personnellement ou touche les miens, je peux me transformer en dragon, avec crachage de flamme et tout.

En ce moment, c’est compliqué avec nos voisins au sujet des travaux d’agrandissement de notre maison. Leur attitude me met en colère. Peut-être trop. Mon entourage essaye de me tempérer. Notre architecte a même déjà trouvé un plan B. D’autres solutions sont possibles. Je l’ai bien compris. Et puis, ce n’est pas le premier aléa (ni le dernier) de ce chantier.

Sauf que je trouve cela très injuste de devoir m’adapter, moi. Je ne vois pas pourquoi, je devrai fermer les yeux sur leur non respect de la loi. Je n’accepte pas de laisser tomber. Juste pour qu’ils comprennent qu’ils ne sont pas au-dessus des autres. C’est devenu pour moi, une question de principe. Je me dis qui si personne ne leur dit jamais rien et qu’on contourne toujours les problèmes, ils n’arrêteront jamais.

Voilà, c’est de cette forme d’injuste là dont je voulais vous parler. Peut être devrais-je dire des abus de pouvoir. Parce qu’en rédigeant cet article, je me rend compte que c’est de cela dont il s’agit.

Les abus de pouvoir me rendent dingue ! Mais alors, vraiment dingue !!

Attention, ne vous y trompez pas, je ne cherche pas à travers cet article à ce que vous me plaigniez. Non, non non,

Mon idée est plutôt de vous demander comment, vous, vous faites vous en pareil cas. Quelle est votre réaction face aux abus de pouvoir ? Comment vous gérez ce type de situation ? Qu’est-ce que vous vous dites ? Qu’est-ce que vous faites ?

Je trouve qu’il est toujours enrichissant de savoir comment font les autres pour agir intelligemment. Que je puisse au moins tirer une leçon d’une expérience comme celle-là.

Alors à vos claviers, les commentaires n’attendent que vous.

Des bises mes p’tits chats

5 commentaires

  1. Hélène

    Ah les relations avec les voisins, c’est toute une histoire.
    Surtout quand on fait les choses dans les règles, qu’ils nous mettent des bâtons dans les roues et qu’eux font ce qu’ils veulent.
    Je compatis, j’ai un peu la même chose chez moi : je suis en copropriété et avec mon conjoint on fait à chaque fois les demandes au syndic. Et à côté de ça on en a dans la copropriété qui font des travaux sans rien demander et personne ne dit rien.
    Mais le pire c’est que je suis certaine que si on essayait de faire comme eux ça serait immédiatement signalé à la copropriété et on aurait le syndic sur le dos.

    J'aime

  2. Virginie Vélu

    Nous aussi on a des voisins ingérables, pseudo président de copro, totalement hors la loi, je pourrai écrire un bouquin…sauf que le type est dangereux donc je modère mais sinon je lui rentrerai dedans en mode furie. En attendant, je tente de choper des infos auprès d’organismes et je vais faire marcher la protection juridique de ma banque parce que j’en ai clairement marre de fermer ma gueule et de payer pour les autres. Suis arrivée à un stade où je n’arrive plus à être trop gentille !! Mais c’est dans tout…depuis le confinement j’ai l’impression de me révolter contre tout, de râler contre tout, ça nous a vraiment déglingué ce confinement…dis, tu passes quand à Toulouse qu’on aille prendre un café en terrasse pour râler ensemble ? Des bisous ! #lesvirginieraleuses

    J'aime

Répondre à Capable du meilleur Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s