Semaine 2 de 2022

C’est fou, j’ai écrit 10 fois cette introduction. Et je l’ai recommencée tout autant. Impossible de trouver une accroche, un truc sympa à dire pour amorcer mon récit. Un truc drôle… Ce n’est pas du tout que la semaine a été nnse. C’est plus qu’il n’y a pas grand-chose à en dire… Quoique…

Et là, vous vous dites « Aah ben tu parles d’une accroche ! Comment veux-tu qu’on lise ton résumé jusqu’au bout si tu commences comme ça ? » Pas faux…
Bref, commençons, vous jugerez vous-même…

Lundi

Jour de mousson… Et d’accident de la route… 3 juste sur le tronçon d’autoroute.

Matinée de réunion visio. C’est agréable quand on te dit que tu fais du bon boulot.

Pendant que dehors… Enfin, juste le prétexte de faire une photo…

J’ai anticipé le repas du soir. Je crois que mon idée a eu du succès.

Mardi

J’ai commencé tôt après avoir allumé le feu. Les jours de télétravail sont confortables.

Rendez-vous avec ma naturopathe préférée. Le travail se poursuit… La séance a été éprouvante. Enfin… Pas sur le coup, mais je me rends compte en écrivant cet article que le reste de la semaine a peut-être été impacté par cela. Comme si le corps faisait de la résistance.

Reste de la journée en pilote automatique jusqu’à la tombée du jour. En regardant cet avion passé, je me suis souvenue d’un de mes jeux préférés quand j’étais enfant. « Qui est dans cet avion ? Où vont-ils ? Pourquoi ? Quelles sont leurs histoires ? »

Récupération rapide du Drive. Enfin, rapide… Ce n’est pas vraiment le bon mot… 

À mon retour à la maison, j’ai retrouvé Raph et Léa qui venaient de visiter un appartement. Ils étaient accompagnés du papa de Léa. On a pris un verre tous ensemble et débrieffer. Il y a plus qu’à croiser les doigts.

Mercredi

Matin frisquet.

Dej’ à l’Ami Câline avec mon Coloc.

Et vite, vite, je suis rentrée sans tarder. Y avait apéro avec les voisins.
On a refait le monde et beaucoup ri. Sur dans notre coin.
Ensemble… C’est tout.

J’ai été très sage et j’ai tourné au coca toute la soirée. Mais à la fin, quand Mélania a sorti le rhum, il m’a dit « Attends, j’ai du Limoncello ! » Ah ben, il m’a pris par les sentiments… Mais je n’ai pas abusé. Juste un verre. Et un tout petit. Et puis dodo !

Jeudi

Quand j’ai ouvert les yeux, l’éclair de la migraine m’a vrillé le crâne. J’ai compris que ça n’augurai rien de bien.

Je me suis mise au boulot avec autant de brouillard dedans comme dehors.

À un moment, je me suis levée pour aller chercher un truc et quand je suis revenue… 

Je pense qu’Orion a compris que je n’étais pas au mieux de ma forme. Ils sont forts ces matous quand même.

Vendredi

Réveil pire à la veille. Je n’ai pas eu le courage de sortir du lit. La douleur était tellement forte. Un message pour prévenir que je n’allais pas au bureau. De la chimie pour essayer de casser la crise. La nausée au bord des lèvres. Il y a bien longtemps que cela ne m’était pas arrivé.

Et en plus, il faisait un froid de canard. -2°C à 11h30. Pas terrible quand même.

Mais bon, le gel a aussi de bons côtés, c’est joli.

Mon carburant de la journée. De la semaine en fait, pour tout avouer.

Accompagnée de mon tueur préféré. 

Samedi

La migraine dure 3 jours en général chez moi. Du coup, je me suis dit que j’avais fait le plus gros. Alors, je me suis fait violence. Debout pas trop tard. Toujours dans le froid.

Commande pour une fête déguisée qui aura lieu au mois de mars. On va se refaire le truc des Télétubbies avec K et superMario, mais en encore mieux.

Rendez-vous chez le coiffeur. Il était temps de faire quelque chose. Mes cheveux étaient hyper longs et un peu abîmés.

Jul a proposé une balade à Albi pour faire les soldes. Évidemment, j’ai accepté. D’ailleurs, j’ai décidé d’accepter tout ce qu’on me proposera à l’avenir.

Comme d’habitude, Albi n’est jamais décevante.

Jul a trouvé de jolis pulls. Et moi des pyjamas… 

Non, n’incitez pas, je ne vous montrai pas. Acheter un pyjama m’a fait prendre 10 ans dans la gueule.

Pause goûter.

Dans le saloon de thé L’Hermytage face à la cathédrale. J’aime beaucoup cet endroit.

Comme un espoir…

Et film du soir… Que j’ai rapidement arrêté, Jul dormait, et je suis revenue vers Dexter.

Dimanche

Dans la semaine, Jul avait proposé dans la semaine une balade dans la neige. Malgré la migraine, j’ai pris sur moi une nouvelle fois et hop en voiture.

Direction le Plateau de Beille sur les conseils de Mumu et de l’Écureuil.

C’était vraiment sympa. Et Jul était ravi.

Du soleil, de la bonne neige… Un pique-nique en pleine nature.

Une bataille de boules de neige, forcément.

Je vous épargne la cohue des bagnoles à la montée. Le parking bondé. Les hordes de gamins en luges. Le domaine entièrement bouclé. La 1/2 h de queue aux toilettes. Le gadin monumental en sortant, qui m’a coupé le souffle, que même une pisteuse est venue à mon secours.

Bref, la journée a été vraiment bonne.

Mais en rentrant, j’avais le froid sur moi. Alors je me suis fait un bon chocolat chaud.

Et une petite sieste avec un chat en bouillotte.

Et puis… La fin du dimanche… La fin du week-end… Jul a fait ses bagages…

Voilà, au final, je me rends compte que finalement il s’est passé des trucs cette semaine. Comme quoi les apparences sont parfois trompeuses.

Agir… Agir… Seulement agir…

Je vous embrasse fort et à la semaine prochaine.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s