Semaine 47 de 2021

Que dire de cette semaine ? Rien de bien spécial. Mais en même temps de bons moments.
Ce fut une semaine de novembre un peu sombre, un peu grise, mais sans mélancolie.
Il m’a même semblé qu’il était plus facile d’avancer.

Bon, trêve de bavardage, commençons !

Lundi

Quand la journée, la semaine commence par un embouteillage monstre, tu peux te dire que ça va être long… J’ai respiré un bon coup, monté le son et pris mon mal en patience.
Surtout rester calme. Ne pas faire monter le stress.
Je suis arrivée quand je suis arrivée. En retard, évidemment. Mais ce n’est pas grave. De toute façon m’énerver n’aurait servi à rien, le bouchon n’allait pas disparaître par enchantement.

Soupe du lundi midi qui fait suite à la soupe du dimanche soir... Mes collègues sont toujours étonnés par mes mélanges de graines. Ils ont toujours l’air un peu dubitatif, presque dégouté.
Mais c’est bon les graines non ? Vous ne trouvez pas ?

J’ai croisé ce sondage dans la soirée. Cette histoire de virus monte vraiment les gens les uns contre les autres… Ça me fatigue… Ça me gonfle…

Mardi

Au réveil dans mes souvenirs Facebook, cette image. 

J’ai fait cette photo, il y a 6 ans dans ma chambre d’hôpital. 
Quelques jours avant, des fous avaient massacré des centaines de gens. Le lendemain au moment de l’apéro, je m’étais effondrée. Plus de son, plus d’image pendant de longues minutes. Un réveil aux urgences compliqué sans pouvoir parler pendant plusieurs heures… 10 heures exactement sans émettre un son. La panique…

Et pas d’explication… Même après plusieurs jours d’hospitalisation… Rien… Une migraine à se taper la tête contre les murs… Une vision qui avait complètement changé…Et cette immense angoisse… Renforcée par la présence de mes parents accourus au pied de mon lit. J’ai cru que j’avais un truc tellement grave qu’on ne voulait rien me dire, que j’allais mourir… 

Même si mon état actuel ne découle pas directement de cet événement, je le considère toutefois comme le début du commencement de la fin.

Journée de travail réorganisée : comme j’étais en télétravail, j’ai commencé très tôt et je me suis arrêtée à 11h pour mon RDV hypnose avec la PrésiReine. Je suis sortie de cette séance plus calme et presque détendue. 
Petit bilan à J+5, pas de grosse crise d’hyperphagie et pas de culpabilité. Un peu de sérénité semble revenue.

Le soir, j’ai été jusqu’à la pharmacie chercher ma prescription de naturopathie. L’huile essentielle de citron est très facile à prendre avec une cuillère de miel.

Sur les réseaux sociaux, j’ai croisé ce lieu incroyable… Je ne fais qu’y penser depuis…

Mercredi

J’ai 50 ans depuis 5 mois, et à 50 ans il faut faire une mammographie… J’ai reçu le courrier de la Sécu. Mais comme d’habitude, je retardais encore et encore la prise de rendez-vous. Alors, avec K, on s’est mise d’accord. On irait ensemble. Elle a appelé, mais la personne au bout du fil n’a pas voulu lui donner les 2 créneaux. Elle m’a prévenue et j’ai pu avoir suivant le sien. Voilà, c’est fait, cette fois, je peux plus y échapper.

J’étais content, j’avais bien travaillé. Je m’étais aussi bien organisée et à 18h10, j’étais dans la voiture et ravie de rentrer tôt… Sauf que… Je n’ai pas voulu écouter Waze… Et paf !

Et pour couronner le tout, quand ça a recommencé à rouler, j’ai appuyé un peu fort et re paf, le Tank s’est mis en sécurité ! C’est qu’il a le capteur de pollution un peu sensible et il suffit de le pousser un peu fort dans une montée et hop ! Le voyant moteur s’allume et la vitesse tombe à 90 km/h… Quand t’es sur l’autoroute en train de doubler, ça surprend un peu. 
Il y avait longtemps que ça n’était pas arrivé. La dernière fois, c’était Raph qui conduisait et je pense qu’il lui avait un peu nettoyé les durites.
Bon, après c’est pas grave. Il suffit d’arrêter le moteur et de le rallumer 30 secondes plus tard pour que tout reparte comme en 40.
Mais là… Après 1h30 d’embouteillages… Comment dire…

Heureusement, le repas du soir avait tout de réconfortant.

Jeudi

Jour de télétravail.
Pause du midi et j’ai enfin fini Squid Game.
Mon avis ? Alors… J’ai trouvé ça très bien, mais… Mais, franchement pas de là à en faire tout un plat.

Drôle de temps… Un tout petit rayon de soleil en milieu d’après-midi. Je l’ai eu !

D’un coup, on sonne à la porte. C’était ma voisine de la Grande Maison qui n’avait pas ses clés et qui voulait savoir si elle pouvait passer par notre jardin. Évidemment !
Mais avant, on a partagé un bon thé et c’était bien. Très bien même.

Fin de journée, j’ai allumé Thermomo. Ça faisait tellement longtemps que Raph est passé à côté de moi et a dit «Tiens ? Il marche encore lui ?». J’ai fait 2 brioches («Incroyable ! Ça fait 1 000 ans» a dit Raph).
Bon… Comment dire… Je les ai ratées… Elles n’ont pas levé…

Mais je les ai quand même emmenées à la soirée «vin nouveau» des voisins.

Elles ont fait le taf, surtout après le bon vin, la soupe, le fromage et de toutes les bonnes choses qu’il y avait sur le comptoir.

La photo floue de la semaine (décidément, je ne le fais pas exprès, mais y en a toujours une) : 2 membres du gouvernement n’étaient pas parmi nous pour cause de repas de famille d’anniversaire. Sauf que… 40 ans, ça fête non ? Alors, chacun avec une bougie à la main, nous sommes allés chanter devant sa porte. Je crois qu’il était très content et très touché.

C’est qu’on s’aime dans cette rue des 1 000 partys où la lune se déguise en lampadaire.

Vendredi

Sortir du lit a été un peu délicat… Même si j’avais pas beaucoup bu, j’ai eu un peu de mal à m’endormir et il m’a donc manqué quelques heures de sommeil.
En sortant de la maison, je me suis dit que finalement la nature était avec moi avec cette belle lumière et les couleurs de la vigne vierge au soleil.

Déjeuner avec l’ami Câline du vendredi.
En fait, tous les vendredis midi, je mange avec mon coloc et c’est à La Mie Câline. Nous avons donc un nom de code… Sur les coups de midi, on s’envoie un message (nos bureaux sont face à face hein ! On pourrait se parler, mais s’envoyer un message c’est plus drôle) et hop ! L’ami Câline du vendredi !

Reste de l’après-midi plutôt classique. Et la journée s’est enfin terminée…
Cette fois, j’ai écouté Waze ! Il m’a fait faire le tour de la ville, mais je n’ai mis que 50 min pour rentrer ! Pas une de plus ! Ouf !
En arrivant, j’ai trouvé Jul en train de préparer l’apéro et c’est exactement ce dont j’avais besoin.

Le Dieu des Enfers m’a immédiatement squatté les genoux.

Et l’on a regardé un film parfait pour un vendredi soir.

Samedi

Arrivée de la GambetteBox du mois de novembre dans notre nouvelle boite aux lettres. P-A-R-F-A-I-T !

J’ai été studieuse jusqu’au milieu de l’après-midi. Ce n’est pas le tout de prendre des missions supplémentaires, faut bien s’en occuper à un moment où un autre. En plus, c’est un projet intéressant et agréable.

Ensuite, j’ai filé rejoindre le reste de la Rue pour filer un coup de main au déménagement de 2 de ces membres. Oh pas de panique, ils sont allés dans la rue d’à côté. Ils ne vont donc pas quitter le Clan.

Évidemment, tout cela s’est fini dans les rires, les pizzas et le vin nature.

On a laissé que les miettes ! C’était bien d’être ensemble !

Dimanche

Réveil tranquille et petit déjeuner du dimanche : pain beurre et confiture de fraise accompagné d’une grande théière de bon thé.

Lecture au coin du feu et câlins de chats.

Et puis… Ménage, rangement & Co… Faut bien le faire…
Je me suis dit que faire une jolie photo, me permettrait de me sentir moins oppresser par le quotidien. Elle est pas si mal ma photo finalement…

Visite surprise de SuperMario sur son nouveau destrier d’acier ! Il était venu me ramener mon plat que j’avais laissé la dernière fois. Sauf qu’il avait oublié le plat chez lui ! J’ai beaucoup ri et j’étais ravi de le voir.

Il a bu un café, on a papoté. Vive l’amitié !

Un moment dans la salle de bain, y avait du boulot.

Et puis recherche intensive pour la déco de Noël du prochain repas de la Rue des 1 000 Partys. Comme je suis Ministre des déco de fenêtres, ben, je suis nommée Décoratrice en chef et j’ai carte blanche de la part des hôtes qui vont tous nous recevoir dans leur maison. Y a du boulot ! 23 convives (plus les enfants) pour un repas comme au resto concocté par nos 2 chefs étoilés. Ça va être sublime !

Et puis… Repas du dimanche soir… Ecriture de cet article… Film…

En finissant cette page d’écriture, je me rends compte que la semaine a été calme, mais dans le bon sens de l’affaire. Pas plate, pas insipide, juste calme option sérénité. Enfin, là j’exagère un peu, je devrai plutôt dire comme un début d’apaisement, croisons les doigts.

La semaine à venir n’a pour l’instant rien de planifié, mais ça ne m’angoisse plus comme avant. Je laisse de la place à l’imprévu ? C’est bien comme ça qu’on dit ?

Je vous embrasse et bonne semaine à tous.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s