Le joli cloître de St hilaire

Après notre désillusion de Fanjeaux dont je vous parlais dans cet article, nos pas (enfin, nos roues, parce qu’évidement nous n’avons pas tout fait à pied, c’est plus de notre âge) nous ont mené à St hilaire, entre Carcassonne et Limoux.

Nous sommes arrivés dans un petit village dominé par une abbaye modeste mais charmante.

Sobriété et modestie aussi dans l’Église. Le gel hydroalcoolique en lieu et place de l’eau bénite nous a, bien sûr, fait sourire.

Deux particularités quand même dans cette abbaye : la première se situe dans les sous-sols de l’édifice.

C’est là que des moines ont inventé au XVIème siècle, la Blanquette de Limoux. Les gros trous dans le plafond servaient aux villageois à déverser leurs vendanges sans entrer en contact avec les religieux.

L’autre caractéristique se situe dans le réfectoire des moines, la chaire construire dans l’un des murs. Son acoustique est particulièrement efficace.

Devant tant de sobriété, on imagine bien les moines menant une vie simple et religieuse… Sauf qu’un abbé a quand même eu des envies de luxe…

Bref, si vous passez dans le coin, arrêtez vous. Ça vaut le coup. Et en plus la dame de l’accueil est adorable.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s