Semaine 14 de 2022

Je crois qu’il faut se rendre à l’évidence, mon temps de concentration est vraiment limité. J’ai bien commencé à rédiger cet article dans les temps, mais… rapidement, j’ai capitulé. Je n’écris plus aussi vite et mon attention s’envole tout aussi vite. J’espère que vous pardonnerez ce retard. De mon côté, je vous promets de trouver des solutions pour retrouver rapidement toutes mes capacités. Elles me manquent vraiment, croyez-moi ! 

Nous étions restés la semaine dernière sur ma sortie imminente du château : déroulé des événements tout de suite !

Lundi

Le dernier petit déjeuner…

Un dernier coup d’oeil par la fenêtre…

Et puis zou ! J’ai libéré la chambre, dit au revoir aux infirmières, reçu les dernières recommandations du Dr F et en avant ! Alice et Jul m’attendaient dans la voiture.
À peine assise, j’ai été ensevelie sous les confettis !

Arrivés à la maison, des petits mots m’attendaient sur les fenêtres.

Ainsi qu’une belle brassée de fleurs. Et une mission ! Refaire la déco des bords de fenêtres.

J’ai rangé un peu, pas beaucoup. Je fatigue très vite. Mais Alice avait ramené de quoi me remonter.

Si moi j’étais contente de rentrer, il y en avait d’autres qui étaient ravis de retrouver leurs humains.

Ils ne sont pas descendus de nos genoux de toutes la semaine.

Un retour, ça se fête ! Apéro !

Et puis excursion jusque chez Carrefour Contact. On avait besoin de munitions et traverser Rabastens régulièrement fait partie de la prescription du Dr F pour me réapproprier les lieux.

La GambetteBox du mois d’avril : J’adore le grand sac. Par contre, j’avais déjà eu les bracelets dans une autre box. Alice était ravie de les adopter.

J’ai préparé mon pilulier… Ça fait du monde !

Sur coup de 18h, ding-dong ! Les voisins sont arrivés les après les autres pour m’embrasser et boire un coup. Ça m’a fait tellement plaisir ! J’ai eu des larmes de joie dans les yeux toute la soirée, mais ils étaient là, et c’était l’essentiel.

Quoi ? Que dites-vous ? Les petits bouts de papier par terre entre nos pieds ? Vous n’avez vraiment pas une petite idée de ce que cela peut bien être ? Vraiment ? 

Il y avait Raph et Léa aussi. Les lettres aimantées, ça marche toujours à 19 ans.

Une fois que tout le monde a regagné sa maison, on a mangé tous les 5. En famille.
Bien sûr, il manquait le Chat. Mais ce n’est que partie remise.

Et puis je me suis glissé dans les draps tout doux de mon lit nuage. Enfin, mon lit à moi !

Mardi

Mon lit nuage est diabolique : alors qu’au Château, je me réveillais naturellement bien avant 8h, j’ai eu toute la semaine du mal à sortir du lit avant 9h30. Non, non, je ne me suis pas couchée plus tard, j’ai pris mes médicaments à la même heure, tout ça, tout ça. Je crois juste que ce lit est maléfique, il engloutit tous ceux qui s’y couchent.

J’ai retrouvé ma douche aussi… Il faut partir longtemps de chez soi pour se rendre compte à quel point ça peut manquer. Et c’est moi qui dis ça alors qu’habiter ma maison m’est encore difficile.

Alice a entrepris de ranger sa chambre et de trier les affaires que Raph y a laissées. Elle a retrouvé ce bouquin que j’aime d’amour et que je pensais avoir perdu. Quelques lignes et c’était déjà le bonheur.

Et puis nous avons entrepris la déco des fenêtres avec les papillons en origami que j’avais préparé au château.

Heureusement qu’Alice était là pour m’aider à me concentrer, sinon j’aurais mis des plombes.

Début d’après-midi, nous sommes allées jusqu’à la Confiserie (qui est une librairie) chercher un bouquin pour K. Et hop, traversée de Rabastens dans un sens. Sauf que ce n’était pas encore ouvert, donc direction la terrasse de la Renaissance au soleil. Re traversée de Rabastens dans l’autre sens. Et puis, de nouveau, la Confiserie. Et retour à la maison ! Piouf ! Franchement, c’était bien d’être au soleil en terrasse.

Direction chez K et SuperMario où nous avons bu un thé… Et l’apéro parce que Titi est passé !! Alice n’était pas allée chez eux depuis super longtemps, c’était un peu comme une madeleine de Proust.

Comme nous étions à St Sulpice et que nous devions récupérer le Drive, on s’est arrêté à l’Atelier Bis pour embrasser E. Son câlin était aussi chaleureux que son amitié m’est chère.

Et sur le chemin du retour… Alice trouve que ma théorie du train n’est pas fondée et n’a rien de scientifique, certes ! Sauf que… Quand même quoi !

Une pause. J’avais besoin de me replier sur moi-même. Il y avait eu tellement d’émotions et de joie depuis lundi. J’étais un peu à fleur de peau. Alors, un bon bouquin et un canapé moelleux.

De très jolies grues sont venues tenir compagnie à mes papillons sur le bord des fenêtres. Elles sont si élégantes. B. sait vraiment tout faire.

1er dîner familial chez Raph et Léa. On a amené les pizzas et l’on s’est posé autour de la table basse. Voilà, l’oiseau s’est envolé. En même temps, faut relativiser, son appart est (par hasard, ce n’est vraiment pas une volonté de sa part) à 200 m de la maison… 

Mercredi

Câlins de chat au réveil. Des chats toute la semaine de toute façon.

Le Rabastinois d’en Haut est passé faire un bisou.

Un peu de cuisine. Nous avions fait les menus avec Alice, toute seule c’est trop compliqué pour moi. Mon trouble alimentaire n’a pas encore disparu. Cuisiner avec elle était plus simple pour moi. Pour les semaines à venir, nous avons décidé avec Julien de cuisiner ensemble.

Et puis… Chat…

Jeudi

Traversée de Rabastens jusqu’au supermarché. Encore. Je ne sais pas comment j’ai fait les courses, mais j’ai oublié les 3/4 des trucs.

Oh ? Des lapins ?

Un film pour tenter de se concentrer… Un peu déçue… Je n’ai pas tenu jusqu’au bout, et une question se pose : est-ce moi ? Ou le film ? Ou les 2 ? Je penche pour la dernière proposition. 

Le Dr F a dit que la concentration était comme un muscle, il fallait la faire travailler. Donc un peu de lecture.

Entre la séance de cinéma et celle de lecture, les lapinous ont pris cher…

Un message d’E. tout doux. J’ai beaucoup de chance, je baigne dans un océan de douceur. Je vais faire en sorte que ça dure. Le stress et la complexité me vont mal au teint.

Vendredi

Par petites séances, j’ai réussi à aller au bout de la déco des fenêtres. Une dame qui n’habite pas la rue est passée et m’a félicité. 

Effectivement, c’est plutôt réussi. Merci, les Voisins, d’avoir participé à cette œuvre collective.

Depuis qu’elle est toute petite, Alice s’assoit en tailleur. Où qu’elle soit, sur son lit, par terre… Et même sur le Canapé Rouge sous le plaid. C’est rare que nous passions autant de temps rien que toutes les deux. Et c’est attendrissant de retrouver ses petites habitudes. 

Fin de journée, l’un des membres des Voisins présentait son nouveau spectacle. Comme ce n’était pas si loin que ça, nous avons fait un convoi de vélo. C’était drôle ! Et l’on n’est pas passé inaperçu dans les rues de la ville. 

Raph, venu chercher un truc, a dû attendre notre départ pour repartir… 

Notre ami est jongleur et danseur. Cette première version de son spectacle est prometteuse.

Le retour en vélo à la tombée de la nuit a été un peu difficile pour moi. Jul et C. ont assuré l’accompagnement. Et puis Alice a pris le relais de son père quand on s’est arrêté au Food Truck pour commander à manger.

Rencontre en pleine ville des copains de Raph qui m’ont sauté dessus pour me faire un câlin. Raph et Léa étaient là aussi. En étant à 200 m de la maison, il y avait des risques qu’on se croise souvent quand même.

Rassemblement chez B. et E. pour manger. Les nans étaient vraiment délicieux.

Et les mains de L…

Samedi

Petit dej’ gourmand.

Et comme il faisait froid, on s’est posé tous les 3 devant le poêle.

La LittleBox du mois d’avril. Je suis hyper fan de la gourde. Il me faut boire plus avec le nouveau traitement, mais ce n’ai pas facile.

Jul avait non seulement prévu le petit déjeuner, mais aussi le dessert. Heureusement que nous avions fait des asperges avant ! Les premières de la saison. En fait, j’adore les asperges. C’est, je pense, le seul légume vert que je mange avec plaisir.

Visio avec Padou et Madou et les enfants. Je viens de me rendre compte que j’ai fait ma capture d’écran au moment où Raph est vraiment… Naturel ? On va dire ça… S’il voit cette photo, il va me maudire… Heureusement, il ne lit pas ce résumé…

Et puis zou, direction St Sulpice, on avait RDV avec K et SuperMario.

On parle de la théorie du train ? Non, je crois que ce n’est pas nécessaire…

En route dans la grande voiture, nous étions 6.

Direction le théâtre des 3T à Toulouse

Petits grignotages en attendant le début de pestacle.

C’était une représentation des « Monologues du Vagin ».

Quelle pièce fantastique ! Tout le monde devrait la voir ! Elle fait vraiment réfléchir et avancer la cause des femmes. Tu m’étonnes que ce soit un tel succès de 1996. 

La photo ci-dessous, n’ai pas de moi (puisque je suis dessus), mais de K. Et alors que pour le moment j’ai du mal à me voir en peinture, je la trouve pas mal, alors je la garde parse qu’il faut s’attacher au positif. 

Ah, une dernière chose au sujet de ce spectacle : il y a 3 comédiennes sur scène. Et l’une d’elles est L. ma voisine dont j’ai photographié les mains la veille au soir. Du coup, c’était encore mieux ! La même sensation que quand je lis un livre de JPR. et que je reconnais l’auteur à chaque détour de page. Là, c’était pareil, c’était le rire de L., la façon de bouger de L., et franchement le texte est tellement universel, que L. aurait pu parler de ces choses-là un jour d’apéro dans la Rue. Merci pour cette représentation et pour le câlin à la sortie. 

Une petite tisane du soir espoir avant de rentrer.

Merci K et SuperMario pour cette belle soirée. On devrait vraiment faire cela plus souvent. 

Dimanche

Les bonnes choses ont une fin : Alice est repartie à Bordeaux retrouver ses chats. C’était vraiment bien de l’avoir avec moi ces quelques jours. Merci Chérie d’être venue.

Comme il faisait beau, ben, on a eu des visiteuses. Et pas farouche ! Si elles pouvaient me manger toutes limaces du jardin…

Par contre, il y a eu un drame… Malgré la présence d’une clochette pour éviter ça, le lapin en chocolat a été dévoré ! Alors que ce n’est même pas Pâques !! Mais enfin !

Sur les coups de midi, nous sommes allés voter. Et hop, une autre traversée de Rabastens pour un lieu rempli de Rabastinois. Nous avons croisé des copains à l’aller, mais aussi au retour et c’était bien de retrouver une peu de normalité.

Plus de 20°C = On sort la table et on mange dehors ! 

Temps calme dans le hamac.

Et puis jardinage. Faut dire que notre jardin ne ressemble vraiment à rien. Entre les travaux, la dépression post-travaux, la mauvaise saison, les déplacements et le Château… C’est un carnage ! On a fait ce qu’on a pu. Jul plus que moi. Il a dit que ça allait revenir. S’il le dit.

Double événement pour Jul, non seulement sa coiffeuse attitrée se la coulait douce dans un château, mais en plus sa tondeuse était en panne. Voilà, tout est rentré dans l’ordre !! Tout est bien qui finit bien. Pour rigoler un peu, je lui ai d’abord tondu la tête que d’un seul côté, il a fait pareil avec la barbe, mais franchement ça ne donnait rien en photo. Pourtant, vu la masse de cheveux et de poils de barbes…

Et puis, ç’a été l’heure des résultats… Les bouteilles sont sorties sur l’appui de fenêtre… Histoire d’attendre ensemble…

Et puis…

Le sweet de C. était parfaitement approprié.

Nous étions tous consternés… Mais la démocratie est la démocratie.

Avec Jul, nous n’avions absolument pas envie de débats et de discours des vainqueurs et des vaincus, on a donc préparé un truc à grignoter et allumé Netflix. Et enfin, au lit pas trop tard ! 

Voilà voilà, comment s’est déroulé cette première semaine. Rien d’extravagant, quoique, mais surtout beaucoup beaucoup d’amour ! Et c’est bien ce qu’il y a de plus important non ?   

Rien n’est vraiment planifié pour la semaine à venir, je vais me laisser porter. Par contre, ce que je suis sûre c’est que le week-end commencera dans les rires et les confettis ! Parce que comme l’amour, c’est la vie !

Je vous souhaite aussi des confettis dans votre vie. Des bises

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s