semaine 28 de 2022

Commencer cet article est parfois un peu compliqué. L’intro ne vient pas toujours naturellement au bout des doigts sur le clavier. Je peux être parasité par l’humeur du jour qui ne correspond pas du tout au ton de la semaine écoulée. Aujourd’hui un seul mot me vient : chaleur ! Comme partout évidemment, on est bien d’accord. Et comme partout les organismes ont chargé. Mon moral, ma productivité et mon énergie aussi forcément… J’ai eu la même sensation toute la semaine que pendant les dimanches de novembre. Enfermée, les volets fermés, le réconfort du chocolat chaud en moins. J’aime pourtant la chaleur, mais là, va falloir que je trouve une solution pour ne pas vriller.

lundi

Oh surprise en allant prendre mon petit déjeuner ! Le don est anonyme, je ne sais pas qui remercier, mais bien sûr le matou responsable du carnage ne m’avait laissé que les ailes… Comme si ce n’était pas ce que justement je déteste le plus.

Je me suis quand même installée confortablement et très vite mes genoux ont été occupés.

Rédaction du résumé de la semaine dernière. Ça me prend toujours un certain temps.

Et sinon ? Rien… Mais rien avec une soupière pleine de bonbons… Mauvaise idée.

J’ai fini ce Dicker. Je l’avais déjà lu, mais je ne m’en souvenais plus du tout et comme dans le dernier, il y fait souvent référence, ça m’a donné envie de m’y replonger. C’était bien évidemment.

mardi

Et c’est reparti pour une journée de canicule…

Comme il fait très chaud, Jul a décalé ses horaires de travail. Du coup, il part beaucoup trop tôt pour donner à manger à la Meute. J’ai maintenant un comité d’accueil quand je daigne descendre de mes appartements.

Petit dej du matin.

Je n’ai pas eu le cœur de démanteler la petite déco de la Fête de l’Été. Elle est recyclée dans le salon. C’est pas si mal.

Et puis je me suis dit qu’il fallait peut-être faire quelque chose quand même…

Et sinon ? Bah rien… Enfin rien avec du sucre… Ce n’est presque pas pareil.

Surtout que j’ai attaqué une nouvelle série. C’est fou quand même, c’est toujours pareil avec les séries que je regarde, c’est toujours bien au début, et puis… C’est long long long et je ne finis pas. J’en suis à la fin de la seconde saison et je suis déjà blasée.

Jul a eu envie de glace. J’avais des framboises dans le congélateur. Paf, la glace à la framboise.

mercredi

Câlin du matin.

Et ce texte croisé sur les réseaux sociaux qui exprime tres exactement ce que je ressens.

Et puis ces mots là aussi, de Paul Valéry.

Et sinon ? Toujours rien, avec toujours trop de sucre.

Rien c’est pas tout à fait vrai, j’ai un peu « cuisiné ». On avait des projets pour la soirée.

Rendez-vous avec le clan des voisins de Saint-Sulpice pour un pique-nique champêtre à Saint-Anatole au pied de la charmante chapelle de Saint-Pierre du Puy. Le lieu était sublime.

On a bénéficié d’une visite guidée par les restaurateurs du lieu.

Vraiment c’était top !

Bien installé, on a pas vu le temps passé.

J’ai quand même réussi à faire une photo de profil un peu estivale. Mon pote le tournesol a toute la vedette et ça me va très bien comme ça !

Et la lune rouge. Le spectacle de cette fin du jour était dingue.

En rentrant, arrêt au bout de la rue dans le Clan des 1 000 party cette fois. Il faisait bon sur la terrasse à refaire le monde.

jeudi

Jour férié caniculaire… Comment dire… Ça n’allait pas etre démentiel.

Jul a remis les lustres du salon et en profiter pour vider ceux qui étaient restés en place. J’ai laissé ces confettis-là en liberté.

Raph a donné de ses nouvelles. Il partait pour 4 jours de musique au Electrobeach Music Festival de Barcarès.

Nous ? Ben…

C’est Jul qui a choisi le film… Mouai… Pas convaincue.

Ensuite, c’est moi qui ai choisi et c’était très très bien.

L’Écrivain du bout de la rue nous a fait découvrir les programmes de la chaîne l’Équipe… Comment dire ? C’est un peu un truc de dingue. Je pensais qu’ils ne parlaient que de foot, de rugby et de F1. Mais en fait pas du tout ! Y a même des compèt’ de caisse à savon ! Par contre, on a vite coupé le son parce que les commentaires ce n’était vraiment pas possible.

Comme je la suis sur Instagram et que ça faisait longtemps que je n’avais rien lu d’elle, j’ai attaqué un Grimaldi. Je sais par avance que ça sera doux à lire.

vendredi

Oooh ohhh ! Un peu d’action ! 

Nous avions ramené du Lot l’année dernière ces planches un peu particulières. En effet, elles proviennent du déménagement retour de mes grands-parents depuis Nosy Be à Madagascar en 1945. Mon grand-père y avait travaillé quelques années, et ils rentraient en France avant de repartir pour d’autres aventures. Dans leurs bagages, ces caisses, et mon père tout petit. 

Au fil du temps, les caisses ont été réemployées et celles-ci avaient renforcé le plancher de la grange. 

L’année dernière, Jul a apporté de très grandes planches à Serres pour justement reprendre ce plancher qui commençait à donner des signes de faiblesse. Avec Tonton Kiki, ils ont dégagé ce qui était endommagé et réagencé les planches. 

C’est là qu’ils ont trouvé la n°12 et la n°13. Tonton Kiki a dit « Ça fera une belle tête de lit ». Ah ben oui, tiens ! Pourquoi pas ? 

Comme on n’est pas des rapides, il a fallu encore un an avant qu’on s’attaque au truc.

Mais voilà, c’est fait ! La grande est effectivement devenue ma tête de lit et la petite a trouvé une place (sûrement provisoire) dans le salon.
Serai-je enfin en train de m’approprie cette maison ? Tout doux bijou ! Faudrait pas aller trop vite quand même…

Et sinon, comme il faisait pas assez chaud…

Sortie obligatoire pour cause d’opticien (mes lentilles sont arrivées) de pharmacie (histoire de ne pas vriller trop vite et trop fort) et de bouffes de chat (parce que… C’est le Dieu des Enfers). Du coup, on s’est récompensé d’avoir ainsi bravé les éléments.

Et puis Jul a choisi le film… Une sacrée distribution pour un film efficace.

On a ensuite tenté Avatar car nous l’avions vu à sa sortie seulement. Je ne pourrai pas vous dire, je me suis endormie…

samedi

Rituel du matin avant que la chaleur écrase tout.

Souvent accompagnée.

Un peu de cuisine avec Pissaladière (pour le soir) et pizza (pour midi).

Et puis… Concours de plongeons et sucre…

J’avais proposé aux rescapés du Clan des 1 000 Party de se faire un BBQ. Entre les partis en vadrouille et les pas disponibles, on s’est retrouvé en petit comité. Le vin était bon. 

La pissaladière et l’ambiance aussi.

Une douce soirée donc.

dimanche

« Et sinon tu manges quoi l’été toi ? » Ben…  

Et re-chaleur…

Vraiment trés chaud…

J’ai fini tous les bonbons et j’avais envie de sucre (ben tiens ?) quand nous avons été livrés en pain perdu. Mon Dieu que c’est bien tombé !! En plus, il y avait une surprise pour Jul caché en dessous. Il a adoré ! Et moi, j’ai presque tout mangé… Merci encore les amis !

C’est que Jul était un peu « bof » depuis 2 jours. Une vieille toux tombée sur les bronches. Ce qui ne lui arrive jamais. Il a bien cru être cuit et en fin de journée, il a fait LE test !

Ben, il n’est pas enceinte… Il était presque déçu. En même temps, on en ai qu’au début des symptômes, on verra bien dans les jours qui arrivent.

Du coup, film du soir… Bof, bof…

Voilà, voilà, une semaine un peu au ralenti donc. En écrivant ces lignes je suis encore partagée entre : « j’ai envie de faire plein de trucs » et « pfff à quoi bon »… En espérant que demain soit un autre jour.

Prenez soin de vous et protégez-vous de la chaleur. Et surtout, n’oubliez pas de boire ! (oui, oui les vieux aussi, si vous voyez ce que je veux dire)

Des bises à tous.

2 commentaires

  1. Môman

    t’inquiètes les vieux boivent et quand ils ont vraiment très chaud ils vont se réhydrater dans la piscine pendant un bon moment. On prends soin de nous.
    vous aussi prenez soin de vous. Bisous doux pour envoyer un peu de fraîcheur.
    😍😘🥰

    J’aime

Répondre à Môman Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s