Semaine 45 de 2022

Bon bon bon, les semaines se suivent et ne se ressemblent pas forcément. Quoique… C’est comme les statistiques de ce blog, j’en ai déjà parlé. La plupart du temps, elles sont plutôt stables et d’un coup on remarque des envolées inexpliquées…Vraiment inexpliquées ? À Suivre

lundi

Parfois, la vie me surprend tellement que ça me permet de ne pas rester ancrer dans des certitudes. Les changements de programme sont peut-être finalement une façon d’apprendre à s’adapter. Pourtant mon lundi était vraiment très bien timé.  Rangement de la baraque, un rendez-vous à 10h, le résumé de la semaine en suivant, rando de l’après-midi. Pif, paf, pouf !  Et puis…

Ça a commencé au moment de filer sous la douche. Je me rappelle alors que la veille l’eau était un peu tiède et que je devais aller vérifier la chaudière ce que bien entendu, je n’ai pas fait. Du coup, bien que ma copine C conseille la douche à l’eau froide, je descends dans le garage, je me fraye un chemin jusqu’à l’engin et effectivement, MANQUE D’EAU clignote en gros. Pas de problème, je tourne le robinet. Enfin plutôt le mauvais robinet qu’évidemment je n’arrive pas à refermer. La chaudière se vide consciencieusement sur mes pieds et je panique. 

J’appelle Jul, qui évidemment ne peut pas grand-chose pour moi. Et il me conseille d’appeler au secours un de nos gentils voisins. Bon ok. Je m’habille parce qu’à poil mon discours aurait peut-être été un peu court-circuité, et je tape à la porte la plus proche. R revient avec moi et là un grand moment de solitude. L’eau a cessé de couler. Le robinet semble fermé. Et il a pu sans problème remettre de l’eau dans le circuit. Je suis dépitée, mais j’ai de l’eau chaude. Reconnaissance éternelle à R. 

Ouf, ça, c’est fait ! J’ouvre mes mails et… mon rendez-vous est annulé. Ok… Ça continue.
Je respire un grand coup ! Et le message de B arrive. Juste ce qu’il me fallait.

Et là, j’ai fait retomber la pression. Et je me suis dit que franchement le déroulement de la journée (de la semaine) pouvait bien ne pas aller dans le bon sens, l’essentiel est qu’elle aille. Alors, j’ai lâché l’affaire et c’était bien mieux comme ça.

L’échange du midi avec Jul. Et une bonne nouvelle.

Le résumé de la semaine était en ligne en début d’après-midi.

Eeeeet j’étais à l’heure à la rando qui a été vraiment très agréable sous ce beau soleil.

Au moment de traverser les voies… Ben… Voilà quoi !

Par contre traverser le pont était incroyable ! Et il n’y a aucun filtre sur ma photo.

12 km après, il a bien fallu que je me pose un peu.

Ah, la couette… L’histoire de la couette. Vous vous souvenez que le chat avait pissé dessus. J’avais nettoyé, mais elle était encore un peu humide alors je l’ai installé dehors au soleil sur le fil pour qu’elle s’aère. Et… Un autre chat a pissé de dessus. Ça m’a tellement gonflé que je l’ai abandonné dans un coin en attendant d’avoir le courage de l’emmener à la laverie. Grrrr.

Vous souvenez-vous de mes tentatives de marche nordique début septembre qui s’étaient soldées par deux échecs cuisants et des coachs me conseillant avec plus ou moins de tact de faire autre chose ? J’étais débutante alors forcément que suivre le rythme était difficile. Figurez-vous qu’ils m’ont recontacté pour un cours « plus adapté ». Trop tard en fait ! Mais j’ai répondu parce que… merde quoi.

Les températures sont descendu en fin de journée, le plaid est de retour.

mardi

C’est Raph qui a pris ma voiture le dernier et il a tout briqué ! Trop bien !

Journée prise de vue à la salle de sport.

Un cadeau pour le déjeuner.

J’ai déchargé une première fois les appareils photo et commencé le traitement.

J’y ai passé toute l’après-midi

Et puis je suis retournée au club pour encore d’autres photos.

Non, je n’ai pas fait de sport, je ne peux pas être partout ! Mais j’ai mis des baskets quand même !

Et pour finir, j’ai assisté à un cours de Modern jazz incroyable ! Une belle expérience et de fabuleuses photos. Il y a encore beaucoup de travail dessus, mais j’en ai encore des étoiles dans les yeux.

En rentrant, j’ai trouvé ces deux-là dégoulinants du fauteuil dans un même sommeil. 

J’ai mis le matos à charger… Il en pouvait plus !

mercredi

Le mercredi, c’est… Roulement de tambour : Clan des Blondes ! Quel suspens ! Je suis tellement prévisible ! Ou pas … Ou pas… En attendant, je ne raterai pour rien au monde notre rendez-vous hebdomadaire. Cette fois, notre séance de travail a porté sur l’éducation nationale. Si nous continuons à si bien avancer, bientôt nous pourrons produire prochainement un programme complet.

Je suis tombée par hasard sur cette série incroyable. Depuis j’ai faim.

C’était parfait pendant que je triai les photos.

Au coin du feu. Il ne faisait pas froid, mais l’humidité était entrée dans la maison.

Bon, d’accord je n’aurai pas du attaquer le pot de pâte à tartiné avec une petite cuillère. Je sais, je sais.

D’ailleurs, face à ces envies de sucre incontrôlables, ma Naturopathe préférée a peut-être des pistes pour m’aider.

Quand il est l’heure de la croquette.

Innovation du soir : gratin de ravioles aux poireaux. Je vais essayer de mettre cette recette dans la rubrique prévue pour. Franchement c’était délicieux.

jeudi

La journée a commencé un peu bof. Du coup, j’ai traîné avec un chat sur les genoux. Oui, c’est ça, moi aussi j’étais floue.

J’ai tenté de poursuivre mon traitement des photos, mais ce n’était pas très efficace.

J’ai vite compris qu’il fallait agir pour éviter de m’engluer dans le bordel.

J’ai profité de la sortie de cette fabuleuse série pour me remettre d’aplomb.

Dans l’après-midi, séance de travail avec C qui avait besoin de me poser des questions sur mon activité. Le moment a été intéressant et m’a permis aussi de m’interroger sur mes pratiques. C’est bien de mettre les choses à plat parfois pour voir où l’on va.

Un saut au Super du coin pendant que Jul était chez le kiné pour récupérer un ingrédient vraiment indispensable pour le lendemain.

Une petite pause.

Et hop ! C’est reparti pour un tour. Cette fois, c’était le Clan de la Crèche. On est allé par hasard à l’Ispien à Gaillac après que notre plan A ai du être abandonné. On a bien mangé évidemment. J’ai l’impression que ça a changé de propriétaires, la carte est un peu différente . Mais c’est peut être la carte d’hiver. 

Pourtant le décor n’a pas changé. Mêmes tables, mêmes chaises, mêmes étagères qui séparent les tables. Ah si une petite différence, un couple de renard assis non loin de nous. Mais je peux me tromper. Je riais sûrement trop fort avec mes copines pour y prêter vraiment attention.

vendredi

Oh, un vendredi qui ressemble à un dimanche !

Jul s’est levé tôt et je l’ai trouvé devant le super bouquin de FR Gaudry sur la cuisine italienne que m’a prêtée C. Ce livre est vraiment incroyable. Des recettes bien sûr, mais surtout de l’histoire des produits, des savoir-faire. Une véritable bible.

Une envie soudaine de pain et de beurre.

Et je venais de finir de préparer mon thé quand F est passée devant la fenêtre. Elle revenait de la boulangerie. Adorablement, elle nous en a laissé deux croissants. C’était non seulement adorable, mais en plus vraiment délicieux. Je vous ai déjà dit à quel point j’aime mes voisins ?

Est-ce que j’ai mangé mon croissant ET mes tartines arrosées d’un litre de thé ? Ben ouais !

Ménage ? Jul a fait les gros trucs moi j’ai fait le léger et la serpillière. Franchement, le Kobolt change la vie.

Souvenez-vous, d’habitude le 11 novembre il pleut, ça caille, c’est gris et il fait nuit presque toute la journée. Ben cette année c’est un peu différent… 11 novembre 2022, je n’ai toujours pas allumé le chauffage et par les temps qui courent, c’est pas mal quand même. 

Et je suis passée en cuisine. Il y avait des trucs à préparer quand même. Comme… De la pâte à Pizza…

Des pommes cuites… Hein ? Des pommes cuites ? Quelle idée ?

C’est qu’il y avait du monde qui arrivait. Le Dieu des Enfers a eu droit à son brossage.

Et les potes sont arrivés. Le ballet s’est vite réglé avec Le Gardien de Chat au façonnage, Jul à la cuisson, J à la découpe . Et tous ensemble à la dégustation !

Et pour le dessert… Pizza pomme ! Et ben c’est très bon figurez vous.

La soirée a vraiment été douce et SuperMario et K sont restés dormir. 

samedi

Les petits-déjeuners où l’on refait le monde sont vraiment mes préférés. 

« Et si l’on partait faire un tour dans Rabastens ? » Vraiment ? Un samedi matin à 11h30 ? Jour de marché ? Non, mais vraiment ? Gloups… Si je survie à ça…

Un bisou aux Gardiens de Chats qui bricolaient devant chez eux.

Nos clés de maison sont sous bonne garde.

Et puis, le quartier du château et le quart d’heure de papotage au soleil avec X et M du Clan de la Crèche sur fond de bord de Tarn.

Et pour finir, l’apéro en terrasse, un samedi midi jour de marché…
Pas de méchants loups. Et puis K et Jul ont dit que je ne risquais rien. Que j’avais les plus forts des gardes du corps ! Et toc !

En revenant, on a grignoté sur la terrasse.

Et puis, les copains sont partis.
Un peu de rangement et je me suis posée sur le canapé.

Jul a fait pareil. En mode kaïra.

Il a quand même fallu sortir…

Goûter sain ? Non, sûrement trop de gaufrettes.

La fin de soirée a été calme. Un chat sur nos genoux. Chacun le notre.

Un Bo Bun pour le dîner.

Et un Austin Power parce que ça fait pas mal à la tête.

J’ai croisé cette cabane sur Instagram et je me dis que pour le mur de la cabane ça pourrait être sympa. Je pose ça là pour le retourner. Enfin, essayer de le retrouver.

Dimanche

13 novembre, et pieds nus dans le jardin… Une pensée pour cet autre 13 novembre. Il y a 7 ans.

Le fameux bouquin. J’ai passé la matinée dessus.

Et puis le jour qui tombe…

Et un premier film. Tres bien.

Un coup d’œil sur la météo de la semaine à venir. Va falloir rallumer les poêles.

Et deux films exceptionnels (pour une fois) pendant que j’écrivais cet article. À voir ! Vraiment.

Ainsi se termine cette semaine 45. L’automne n’est toujours pas là, mais il s’annonce. La semaine à venir promet d’être un peu chargée, mais je devrais réussir à gérer. Et puis si ça va trop vite ? Et bien, je ralentirai. Et comme tous les jours, toutes les semaines je fais de mon mieux. Et si ça ne marche pas ? Et bien, je recommencerai. Je ne suis pas croisée avec un pit-bull, mais j’ai pris des cours et maintenant quand je mords je ne lâche plus rien. 

Je vous souhaite une bonne semaine remplie de douceur et de bonheur.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s