Semaine 7 de 2022

Bien bien, si vous êtes passé à côté de l’info, c’est que vous devez avoir passer la semaine dernière au fond de l’hémisphère sud ou que vous n’êtes pas un habitué…
Bon franchement, ce n’est pas grave non plus ! Je ne suis pas le centre du monde ! 

Bref, c’était mon grand retour au Château cette semaine. Mais pas que… 

Allez, commençons.

Lundi

Un message d’encouragement avant même de sortir de mon lit. Il y en a eu beaucoup cette semaine et franchement ça m’a fait du bien.

Mon temps d’écran… Sans commentaire…

La semaine commençait bien…

Un peu de variété dans mon métier. C’était jour de séance photo. Vous savez que pour moi faire des photos est un plaisir et ça faisait longtemps que je demandais à faire des photos de l’équipe. On s’y est enfin mis. Tout le monde a joué les jeux et c’était bien.

Dej’ avec mon coloc. Cette fois c’est lui qui avait besoin de vider son sac…

Après m’être garé à côté de la maison, je regarde mon téléphone et un message de mon coloc… Comment dire ? 

En plus… Franchement, j’ai eu du mal à sortir de ma bagnole.

Léa et Raph sont évidemment sortis de leur côté pour la St Valentin et Jul était à Limoges.

Je suis restée avec mon plateau dont on passera le contenu sous silence, mais devant cette super émission. Si vous la croisez en replay, n’hésitez pas.

Mardi

Journée compliquée, la ligne de flottaison qui débordait des yeux pour rien. Une de ces fameuses journées-larme où je suis liquide… Et bonne à rien.

Et puis, il a quand même fallu sortir pour ce fameux test antigénique pour être accepté au château. 

Bonne nouvelle, je ne suis toujours pas enceinte. Et franchement, la pharmacienne de Buzet a été charmante et très douce.

Et sinon ? Ben aussi difficile de sortir de la voiture que c’est difficile de sortir du lit le matin.

J’étais échoué dans un fauteuil avec mon verre de drogue quand une petite main a gratté à la porte. C’était A, membre du Clan de la Rue des 1 000 parties. Elle venait m’embrasser et m’encourager. Et elle, si douce, si discrète, presque sauvage parfois, m’a fait le plus beau de compliment qu’on pouvait me faire ce soir-là. Elle m’a dit « je n’aime pas les gens, mais toi je crois que tu m’intéresses… ». J’en ai encore les larmes aux yeux, moi qui ait toujours l’impression de ne pas être aimable.

Repas facile qui se mange avec les doigts. Avec Raph qui a été aux petits soins.

Il est même resté avec moi devant ce grand classique du cinéma français. J’ai beau j’avoir vu et revu et encore revu. Ça marche très bien.

Mercredi

Encore de la douceur au réveil.

Mon coloc d’aquarium m’a invité au resto pour ce dernier déjeuner ensemble. Il est vraiment adorable. Ça m’a fait du bien. Mon stress était palpable même si j’ai fait beaucoup d’effort pour prendre sur moi.

Repas du soir préparer par Raph. Parce que le fromage c’est la vie. C’est ce que je lui ai appris.

En parlant de Raph, ça y est c’est fait ! Avec Léa, ils ont enfin obtenu l’appartement de Rabastens, à 200 m de la maison. Ils déménagent rapidement. Je ne serai pas là, mais je suis tellement contente pour eux. Je leur souhaite tout le bonheur du monde.

Et la photo floue de la semaine.

En réalité, c’était la SultaPrésiReine qui me rapportait quelques affaires avec en plus un gentil mot d’amour, un bouquin pour me tenir compagnie et un rouge à lèvres parce que c’est toujours utile. Bien sûr, j’ai mis le tout dans ma valise.

Jeudi

Jul est rentré tard dans la nuit et est venu dormir avec moi. J’avais besoin de sa présence.
Pour le petit déjeuner, il est passé à la boulangerie.

Comme il nous restait un peu de temps, câlin de chat (bien la première fois, depuis des lustres que je ne suis pas à la bourre). 

Et puis… Il a bien fallu y aller…

Jul n’a pas pu m’accompagner. J’ai attendu longtemps longtemps. Entre les dossiers d’admissions, l’entrevue avec le médecin, etc., etc. 
Et puis enfin… La chambre 212… Mon nouveau repaire.

Toujours vos mots d’encouragement si doux.

J’avoue, je ne les ai pas tous consignés ici. Ils ont été très nombreux et certains je me les garde égoïstement rien que pour moi.

Et d’un coup cette étrange lumière…

Vendredi

Cette fois, j’ai droit à ma bouilloire et franchement ça améliore nettement mon confort.

Autre amélioration, la fenêtre s’ouvre ! Vraiment ! Bon… Je ne peux pas sauter non plus, mais au moins la fenêtre s’ouvre. Et puis le lit est incroyable. Confortable, il monte, il descend, etc.

Samedi

Un point selfie… Pour tout avouer, je suis complètement shootée. Les médocs sont forts et pour écrire cet article je m’y suis reprise à 3 fois. Normalement, je ne devrais pas rester dans le brouillard trop longtemps.

Jul est passé, comme la veille. Il n’est pas resté très longtemps, je fatigue vite.

J’ai eu beau tenter de résister, l’appel du sucre a été le plus fort. Franchement, ça m’a fait du bien.

Dimanche

Dormir, dormir, dormir, j’ai dormi 72 heures… Du coup, le médecin a allégé un peu le bordel. Mais ce n’est pas encore ça… Et puis, la ligne de flottaison au bord des yeux. Les idées, les images qui tournent en boucles… Le 20 février est un peu délicat pour moi. Ça passera… 

Heureusement, Jul est passé et a fait le job. Il est comme toujours merveilleux dans l’adversité. 

De retour dans ma chambre, j’ai grignoté les douceurs qu’il m’avait apportées. Ça m’a fait beaucoup de bien.

Et puis… La fin de journée… Petite sieste et repas insipide… Cet article… 

Je ne sais pas pour combien de temps j’en ai ni par quelle étape je vais passer, mais il n’y avait pas d’autre choix… 

Alors, espérons, espérons et espérons encore. Ça, je sais faire.

Et puis :

2 commentaires

  1. Môman

    c’est super pour Raph et Léa, 200 m c’est pas lopin, ce sera plus pratique quand il leur manquera de la moutarde (hihihi)
    sinon, laisse toi aller, dors, dors, dors c’est (peut-être) le moyen de faire un reset et tout remettre à zéro
    je t’embrasse fort fort fort, ta Môman qui t’aime

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s