Semaine 17 de 2022

Une semaine de plus dans l’énergie et la bonne humeur. J’ai même senti un véritable déclic libérateur. Ma gestion du temps est plus fluide, et comme je dors moins, je retrouve de vraies matinées. C’est un peu étrange d’ailleurs, j’ai l’impression que le temps s’étire et n’en finit pas. Tellement, que presque je ne sais pas quoi en faire de tout ce temps. Bon, pas de panique, j’ai de la ressource et je finis toujours par trouver. Et puis, il est bon de s’ennuyer, ça développe la créativité. Et toc !

Lundi

Mes efforts donnent des résultats, 2,1 kg en 15 jours. C’est encourageant.

Ma leçon de piqûre sur chat du jour.

Et puis mes copines les poules. Comment vous dire ? Elles ont vraiment été envahissantes toute la semaine. Et aucun chat n’a daigné bouger son postérieur. En même temps, même en tapant sur une casserole pour les faire fuir, elles n’ont pas bougé. Notre jardin semble bien plus intéressant que leur 3 000 m2 de terrain.

Rédaction de l’article de la semaine dernière.

Et puis quelques recherches pour savoir si oui ou non mon humeur dépendait aussi de la météo. À priori, c’est même hyper fréquent. J’enfonce une porte ouverte en même temps, tout le monde a observé ce phénomène, non ?

Tour de lac. Personne, mais alors vraiment personne et avec le soleil. Parfait !

Comme le dimanche précédant, j’avais fait des canellés pour le carnaval des voisins, il me restait des blancs d’œufs. J’ai donc programmé Thermomo et hop des meringues ! Au moins 10 ans que je n’en avais pas fait.

Il semblerai qu’elles aient plu.

Bon c’est une évidence, doucement l’envie de faire des choses revient. Cuisiner (au-delà de faire à manger) redevient un plaisir aussi. Alors, je cherche, je m’inspire… Ça fait tellement longtemps que je n’ai pas fait ça que j’ai l’impression de tout reprendre depuis le début.

Mardi

Leçon de piqûre de chat. Je progresse.

Je me suis arrangée un peu, coiffée, maquillée et même mis des boucles d’oreille ! C’est que j’avais rendez-vous avec Tacha. C’était son anniversaire et elle avait envie d’une balade à Albi.

Un premier arrêt chez son opérateur téléphonique pour un problème à résoudre.

Et puis zou le centre-ville ! On s’est garé juste devant l’immeuble où Alice et le Chat habitaient avant de partir à Bordeaux. Je leur ai envoyé une photo et Alice a répondu que ça ne leur manquait pas du tout du tout ! Je comprends en même temps…

Et puis le petit tour habituel qui va bien. On avait le même circuit, ça tombait bien.

Enfin pas tout à fait… Tacha a ses habitudes place St Salvy pour déjeuner. C’est vrai que l’endroit est agréable et protégé, mais… Il n’y avait plus de place… Alors, j’ai proposé mon spot à moi, et là, je crois que j’ai pris l’avantage ! Le Bruit en Cuisine avec sa terrasse tellement agréable face à St Cécile.

On s’est régalé ! 

L’accès au restaurant se fait par une petite rue, et là en sortant, on est tombé directement sur la boutique du Musée de la Mode. J’ai eu l’impression d’un coup d’être le dressing de ma Grand-mère. Les robes, les chapeaux, les chaussures et les boucles d’oreilles (clips), les coupons de dentelles, de biais, et surtout cette odeur si particulière… Et un monsieur adorable et passionné qui pour le coup n’était pas dans le placard de ma Grand-mère. Ou alors, je l’ai pas vu. 

Il faudra revenir visiter le musée. Padou, Madou, la prochaine fois que vous venez ?

Tacha a pour tradition, pour son anniversaire, chaque année, de venir remercier l’Univers pour l’année écoulée. J’ai trouvé la démarche intéressante (même si je ne suis absolument pas croyantes). 

La Cathédrale d’Albi se prête bien, je trouve, à l’énoncé de nos gratitudes. Je vais réfléchir à un rituel de ce type avec mon propre lieu et mes propres règles. 
Quand la spiritualité vient sur le tard… Ou pas…

Passage éclair de Raph en fin de journée juste pour récupérer un truc et embrasser sa mère… Enfin, c’est plutôt sa mère qui demande à être embrassée, mais c’est une autre histoire… 

Mercredi

J’ai osé mettre mon t-shirt vert… Avec mon coup de soleil de terrasse, on a l’impression que j’ai bonne mine. Enfin, c’est ce qu’a dit Alice.

Pour rester dans le vert, celui de la clinique véto pour ma leçon de piqûre de chat.

Un thé avec la Fée. La dernière fois que nous nous étions vues, c’était juste avant mon entrée au Château. Nous nous sommes mises à jour.

K, F et C ont passé la semaine dans le jardin… 3 500 m2 chez elles versus à peine 100 m2 de notre côté (et encore, je suis large, vu le bordel), y a un truc qui m’échappe… Et ben impossible de s’en débarrasser !! Je ne sais pas pourquoi, ça a éveillé chez moi une sorte d’agacement teinté de colère. C’était épidermique. En tout cas des émotions que je n’avais pas ressenties depuis longtemps. Un peu déstabilisant… Ce ne sont que des poules…

Livre au combien intéressant. Certains protocoles ont déjà été mis en place.

B. est allé au ravitaillement. On est paré, rien ne peut nous arriver !

Jeudi

Grand jour dans ma carrière d’infirmière piqueuse de chat : me voilà en autonomie !

Une douce matinée avec L. On a parlé, parlé et sinon parlé et bu du thé… Vraiment, cette sensation que la Vie revient. Celle que j’aime, celle que je me choisis, celle que j’ai toujours appelé de mes vœux. Celle que je pensais à jamais disparue. Des ajustements sont encore nécessaires, mais je semble être sur la bonne voie.

Tour de lac sans soleil mais sans personne. Décidément, c’est comme ça que je l’aime.

Il y a trèèèèèès longtemps, sur les conseils du Rabastinois d’en Haut, j’avais lu ce livre.

Franchement top. Inspirant, etc., etc. Mais même si je me suis inspiré de quelques idées, ça ne semblait pas être le moment pour moi. Pourtant, j’avais aussi acheté le carnet permettant de s’organiser et appliqué plus facilement les préceptes. 

Et bien, je crois que c’est maintenant le moment pour moi de m’approprier l’outil. J’ai donc passé l’après-midi à réfléchir et à planifier.

Oui, oui, je sais, je te vois sourire, là derrière ton écran. Mais tu sais bien qu’il me faut du temps (parfois beaucoup de temps…) pour aller vers la lumière. L’important, c’est que je n’oublie JAMAIS tes conseils.

Même si je suis complètement perdu dans le temps, ce que je sais c’est qu’au mois de mai, faut sortir les affaires d’été. Et puis c’est tout !

Le rosier de A. et L. est en général le dernier à fleurir. Pas cette fois. Il est même en pôle position. Et les roses n’ont jamais été aussi grosses et parfumées. 

Ce rosier a une histoire, que je vous ai peut-être déjà racontée. Quand, nous sommes arrivés dans la région, il y a 20 ans, cette année (ouille, déjà !), nous habitions Saint-Sulpice et entre notre maison et celle de K et SuperMario, il y avait une maison ancienne pleine de charme avec de beaux rosiers dans le jardin. Cette maison a été achetée, assez vite, par A. et L. et la première fois où je les ai rencontrés, je leur ai dit tout de suite que leur maison me parlait (ah ben, un peu givrée la voisine non ?) et que les rosiers étaient tellement beaux. Bref… Le temps a passé. Nous sommes devenus potes et ils ont gardé les rosiers dans le jardin pendant super longtemps (alors que leurs emplacements franchement ne les arrangeaient pas) juste parce que j’avais dit que les rosiers étaient beaux. 
Un jour L. a dit «Allez, ça suffit !» Il a enlevé le dernier rosier, l’a collé dans un pot et a dit «Zou ! Pour Virginie !» Et voilà ! J’ai eu peur qu’il ne reparte pas, mais il est là. Et je suis tellement contente. J’aime cette idée de transmission.

Bon, le Dieu des Enfers va bien mieux mais on est pas encore sorti des ronces.

Vendredi

Temps moche moche moche… Lecture tranquillement.

Très tranquillement.

En début d’après-midi, le passage de C. de Envie de Bien Naître. Comme elle ne travaille pas qu’avec les bébés, mais aussi sur le thème de la féminité, j’ai booké avec elle un soin pour la mi-mai. Je ne manquerai pas de vous faire un retour. 

C’est adorable, elle m’avait amené des petits poussins… Comment dire…

Jul a mis en place un dispositif anti-poule.

Pendant que je taillais ce qui avait besoin de l’être. 3 ans sans aucun entretien, il y a du boulot dans ce jardin.

Vendredi soir… Apéro… Mais bon, le voisin passait la tondeuse de l’autre côté de la barrière… On a partagé bière et saucisson. Normal.

Film du soir. Y avait débat, Jul pensait ne pas l’avoir vu. Moi, je disais que oui. Bref, il l’a regardé (effectivement, on l’avait vu) et moi j’ai traîné sur les réseaux sociaux. C’est bien aussi parfois. Surtout quand on est Community Manager.

Samedi

Y en a un qui est ravi qu’on soit dans le jardin avec lui.

En désherbant, j’ai découvert des nids.

Et les belles pivoines ! Paraît que leur couleur jaune est très rare. Elles aussi, je les aime d’amour.

J’ai reçu ma commande Undiz. Enfin des sous-vêtements neufs.

Depuis que je ne bois (presque) plus de Coca zéro, je cherche des substituts bons et savoureux. Ce n’est pas simple. Si j’arrive à boire juste de l’eau la plupart du temps, pour les moments un peu festifs, c’est un peu triste. J’ai essayé le Perrier, l’eau pétillante, le schweppes agrumes zéro (que je trouve trop sucré), la limonade zéro de Sodastream… Bon, pas très satisfaisant tout ça, alors j’ai rajouté du citron et de la menthe et ça passe… Trouverai-je un jour la boisson sans sucre et sans alcool ? À suivre. Si vous avez des conseils, je suis preneuse.

Les plaisirs de la saison, Jul a ramené des fraises du marché.

Et puis… Sieste…

Avant de se remettre au boulot.

Fin de journée chez les voisins. Nous sommes chargés de prendre soin de leur Meute pendant quelques jours. Ils nous ont donné le monde d’emploi et nous avons fini sur la terrasse jusqu’à la tombée de la nuit.

Dimanche

Quelques clochettes pour vous porter bonheur.

Quand les beaux jours arrivent, les insectes qui piquent aussi… Une guêpe a trouvé de la chair fraîche. Jul l’a bien senti passé.

Beaux jours = petites chaussures = chevilles dégagées = chaîne de pied comme chaque année. Toutes mes chaîne de pied m’ont toujours été donné par Alice. Elle en faisait une grande consommation à l’adolescence. Elle a même eu passé un temps une série de grelots qui permettaient de la localiser facilement. Dès que j’entend ce son, me vient l’image de cette grande liane aux cheveux bleus qu’elle était à 17 ans. J’ai récupéré quelques uns de ses bijoux (pas les grelots !) et chaque année depuis ce temps, l’été, j’ai une chaîne de pied.

Jul est retourné faire de jolis copeaux de bois avec son outil magique qui fait aussi des cloques dans ses mains.

Moi, j’ai commencé à écrire ce résumé… Je n’ai toujours pas retrouvé ma dextérité à taper sur mon clavier ni mon entière capacité de concentration. Alors, j’y travaille.

Et un peu de culture. J’avais envie de couleurs et depuis des jours je me demandais où nous pouvions aller. Et d’un coup, Mr Freeze s’est rappelé à moi. Je savais que c’était bien, Jena me l’avait dit. J’ai tellement pas été déçue que je vais attendre la fin de l’expo et je mettrai sur ce blog mes photos.

C’était juste sublime !

Pause déjeuner pas forcement équilibré mais c’est le jeu ma Pauvre Lucette !

J’y ai vu des confettis… Jul des taches de peinture… Chacun son point de vue… Mais c’est des confettis, n’est-ce pas ? 

L’expo se voulait vivante, un artiste était donc en pleine création.

C’était vraiment top ! Et pas besoin d’avoir une culture « de la street » pour comprendre, il suffit de se laisser porter par les œuvres. Dépêchez-vous, c’est jusqu’au 8 mai 2022.

On venait juste de rentrer, quand les Rabastinois d’Haut sont passés nous raconter leur virée de la semaine.

Raph est passé aussi. Il ramenait la voiture de son père empruntée par la journée. On s’est mis d’accord pour dîner ensemble un soir de la semaine.

Avec tout ça, je n’avais pas ouvert ma GambetteBox de mai. Les chaussettes sont tellement douces. Je sens qu’elles devenir mes BFF de la saison.

Bon ok ok, manger un gâteau avant de passer à table, ça se fait pas normalement. Ça trompe la confiance que tes parents ont mise à l’intérieur de toi… 

Mais nous, on a plus d’enfants à la maison, alors on fait comme on veut et toc ! 

Visite du soir à la Meute des voisins. Ils ont l’air d’aller bien.

Et voilà, on arrive enfin au bout de cette semaine active. Comme c’est bon, de revenir dans la vie. Depuis 5 ans que je me traînais, c’est même presque étrange de retrouver des automatismes comme jardiner ou cuisiner et y prendre du plaisir. 

Pourvu que ça dure.

Et pourvu que la semaine à venir soit douce pour vous aussi.

3 commentaires

  1. brindille33

    Je découvre ton blog auquel j’étais abonnée. Bref, tu es amusante. Ton livre sur les protocoles je l’ai aussi. Il est attente pour la suite.
    Pour les boissons, je mets dans mon eau un chouillat de coca zéro ou autre boisson comme le caneberge Océan. Le citron lasse. Sauf le thé vert chaud classique 😀.
    A la prochaine lecture et merci pour ton écriture. A propos, le vert te va très bien. Je suis plus forte que toi, j’ai maigri de six kgs, là suis en pause. 😅
    Pas de lecture.
    Geneviève

    J’aime

  2. Môman

    très en retard cette semaine pour la lecture, mais comme toujours j’ai lu attentivement.
    Pour la visite du musée à Albi, d’accord bien sûr.
    Pour les boissons sans alcool, si tu en aime le goût, il y a maintenant plein de bières à 0 alcool. Padou en a trouvé et acheté toute une collection, pas de la « Tourtel » mais des grandes ou petites marques, toutes s’y sont mises. Il faut seulement vérifier le taux de sucre.
    plein de bisous doux, ta Môman qui t’aime fort fort fort.

    J’aime

Répondre à Capable du meilleur Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s