SEMAINE 31 DE 2022

Bon bon alors… Comment dire ? Je m’étais hyper bien organisé. Dimanche soir toutes les photos étaient chargées pour la publication de cet article de la semaine. J’avais prévu d’écrire le texte dans la voiture le lendemain. 5h de route, j’aurais largement le temps.

Effectivement, tout se passait à merveille, le texte est entièrement écrit bien avant d’arriver. Il me reste à relire et à sauvegarder…

Je vous la fais courte, évidemment tout ne se passe pas comme prévu et le texte disparaît.. faut tout refaire…

Ça m’a un peu énervé… Et puis c’était plus du tout le moment. Et de toute façon plus de réseau et plus de batterie ! Donc…

Ensuite ? Ben j’ai profité des vacances et j’ai pas forcément eu le temps de me bloquer un long moment pour rédiger.

Allez assez perdu de temps, je m’y remet.

Lundi

Quitte à rien faire de mes journées, autant faire culturel. Mauvaise pioche, ce film était nul.

C’est que c’était difficile de sortir, la canicule est vraiment de retour. Mais la question est : est-elle vraiment partie ?

« Dis Maman, j’ai pas fait les courses … » Tssss, évidemment j’ai fait un doggy bag.

Mardi

L’histoire de la posture justement parlons-en. C’est, je pense, l’histoire de ma vie.

Re film, re nul.

Jul a un nouvel ami.

« Dis Maman, je peux venir faire une lessive ? » Tsss évidemment j’ai rempli la machine

Ensuite délocalisation pour célébrer comme il se doit un changement de dizaine.

Punk un jour, punk toujours !

Un apéro d’été délicieux.

Et une soirée qui s’éternise longtemps longtemps longtemps dans les rires et la bonne humeur.

Retour en équipe vers la Rue des 1 000 party très tard dans la nuit.

Vive les anniversaires, vive l’été !

Mercredi

Shooting à la salle de sport pour alimenter mes publications à venir.

Forcément en rentrant, j’ai pris le train..,

Et cette drôle de couleur du ciel.

C m’a prêté ce bouquin de Sophie Calle. Il est juste fantastique, c’est exactement comme ça que j’aimerais écrire.

Jeudi

Après une matinée à trier et traiter les photos de la salle de sport, écriture de l’article sur le restaurant japonais qui j’ai découvert lors de mon dernier voyage à Bordeaux.

Et sinon ? Cette chose est le mal.

Visio avec Alice. Il y avait très longtemps.

Vendredi

Rendez-vous à la première heure chez la psychologue. Nous avons tenté de faire une liste des blocages qui me pourrissent la vie et on les a hiérarchisés.

Y a du job…

Je trouvais qu’il faisait déjà très chaud et puis j’ai croisé la météo de Bagdad… J’ai relativisé du coup.

Quelques jours avant, message de J suite à sa lecture du résumé de la semaine précédente « On déjeune ensemble ? ».

Ah ben évidemment !! La terrasse du Banc Sonore cette fois. Très bien comme d’habitude.

On a refait le monde comme d’hab aussi.

Après midi tranquille, avant de nouvelles festivités. La rue était un peu vite pour cause de vacances. On s’est dit que comme nous étions en petit comité nous pouvions tenter un resto. Les copains ont convergé jusqu’à nous.

Petit apéro pour bien commencer.

Et direction Lisles sur Tarn.

Il s’y est ouvert une nouvelle pizzeria incroyable.

Les produits sont top, les pizzas délicieuses et le personnel adorable. Je pense qu’on va revenir souvent.

Je ne sais plus qui a dit : « c’est la nuit des étoiles ! Si on se trouvait un spot ? ».

On est repassé par les maisons pour récupérer des plaids et à boire.

Direction St Salvy pour se poser tranquillement dans l’herbe au pied du clocher de La Chapelle.

On a étanché notre soif.

Et compter une petite dizaine d’étoiles filantes malgré la lumière de la lune.

Samedi

Jul a recouvert l’escalier de bois, il est maintenant temps de passer à la décoration.

J’ai peint les 6 premières marches. Mais je tremblais beaucoup. Et c’est devenu très très compliqué. Et puis ça m’a mis une telle migraine,

Qu’il a fallu que je me shoote.

Passage chez Emmaüs, Jul cherche une trottinette adulte (électronique ou pas). Il n’a évidemment pas trouvé. Y avait par contre beaucoup de bordel et même un pote pour Fouinette.

Récupération de vin. Ces étiquettes là nous ont parlé.

Dans la foulée direction la Guinguette de Gaillac.

Après avoir pris le pire chemin du monde qui nous a obligé à faire 2km de détour, le coca et la bière fraîche était nécessaire.

Nous n’étions pas là par hasard, mais pour faire la connaissance du petit Lulu le fils de L et M. La soirée a vraiment été agréable.

En même le cadre était vraiment charmant.

Dimanche

Attention, sujet tabou ! On ne doit pas parler sexualité, ça ne se fait pas ! Mais alors pas du tout, du tout ! Et en plus j’ai 51 ans, ce qui en rajoute une couche ! Sauf que entre la dépression, le surpoids et le reste, ben on en arrive à ça….

Encore de nouveaux copains.

Et sinon ? Tomate mozza

Et coca zéro bien frais.

Journée bagage. Je trouve que c’est toujours poétique cet inventaire à la Prévert.

Des bagages ? Ben oui, l’heure des vacances à sonner. Je crois qu’il était temps. Nous avions besoin de changer d’air.

Du coup, est-ce que ça veut dire que je vous écris les pieds dans la piscine ? Ah ben ouai carrément !

A tout bientôt.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s